Portail | Mobile | Plan du site
Intervention de M. François Monnanteuil, président du jury de CAPES, à l’AG de la SAES du samedi 21 mai 2011

Déroulement de la session 2011 du CAPES externe d’anglais

La session 2011 de tous les CAPES externes se caractérise par une forte baisse du nombre des inscrits (-27%) et des candidats qui ont vraiment composé (51% des inscrits seulement). Plusieurs facteurs contribuent à expliquer cette situation : les nouvelles conditions administratives d’inscription, le calendrier du concours, qui pouvait donner l’impression qu’il y avait deux sessions dans la même année 2010, l’effet de nouveauté des épreuves qui a pu amener certains candidats potentiels à attendre que les épreuves soient bien établies pour engager le lourd travail de préparation au concours. La DGRH du ministère indique aussi qu’au cours des 20 dernières années, il y a toujours eu une baisse des inscriptions chaque fois qu’était annoncée une réduction du nombre de postes mis au concours. Si cette baisse des candidats devait se confirmer dans les années à venir, il faudrait sans doute s’interroger sur l’attractivité du métier de professeur de lycée et de collège, comparé à celui de professeur des écoles, par exemple.

Le CAPES d’anglais n’échappe pas à cette situation : 790 postes au lieu de 900, -25% d’inscrits, 51% des inscrits qui se présentent aux épreuves. Ces variations sont dans la moyenne de tous les CAPES. Pour autant, il n’y avait à l’écrit que 2,1 candidats par poste, alors qu’il y en avait 7 en italien, 5 en espagnol, et, il est vrai, 1,7 en allemand. Le vivier des étudiants qui cherchent à devenir professeurs d’anglais n’est, à l’évidence, pas très fourni. Il faudrait analyser les situations locales pour bien comprendre pourquoi il y avait une quarantaine de présents dans des académies a priori aussi différentes que Caen, la Martinique et Rennes. L’étude du nombre de présents aux épreuves par académie fait ressortir deux phénomènes. D’abord, l’anglais est présent partout, y compris dans des régions où on pourrait penser que les étudiants intéressés par les langues vivantes se tourneraient plutôt vers des langues de proximité. Ainsi y avait-il 100 présents à Aix et 68 à Nice alors qu’ils n’étaient, respectivement, que 49 et 31 pour le CAPES d’italien. 61 candidats se sont présentés au CAPES d’anglais à Strasbourg ; ils n’étaient que 31 pour l’allemand. Par ailleurs, le nombre de candidats présents dans les territoires non-hexagonaux (97 à La Réunion, 45 en Martinique, 20 en Nouvelle Calédonie, 15 en Polynésie, 12 en Guyane) souligne la fonction de promotion sociale et d’intégration que remplit le CAPES. C’est manifestement une vertu de notre système de concours nationaux.

Avec 2,1 candidats par poste, le jury avait, dès l’écrit, le ratio de présents habituel à l’oral. Il a choisi de ne pas pour autant minorer le rôle de l’écrit et a procédé à l’établissement des barèmes et à la double correction des copies avec sa précision et sa vigilance coutumières. Comme c’est le même binôme de correcteurs qui évalue les trois parties de chaque copie de la seconde épreuve (thème, version et explication des choix de traduction), une journée de correction sur place a été organisée sous la conduite des collègues spécialistes de linguistique pour aider tous les correcteurs à se familiariser avec le barème des choix de traduction. Dans les deux épreuves, les correcteurs ont eu la satisfaction de trouver très peu de copies blanches, ce qui suggère que les candidats qui se sont effectivement présentés avaient vraiment préparé le concours. Malgré l’absence de programme, l’application des critères habituels de correction pour le commentaire dirigé a donné des résultats analogues aux années antérieures. En gardant quasiment la même barre d’admissibilité que les 5 années antérieures (5/20 comme en 2007, contre 5,1 en 2008, 2009 et 2010), le jury a pu déclarer admissibles 69% des présents (de 64 à 67% dans les 5 années antérieures). Il y a donc 1142 admissibles pour les 790 postes du CAPES et 136 admissibles pour les 100 postes du CAFEP, avec la même barre d’admissibilité qu’au CAPES.

Le jury n’a, naturellement, aucun a priori sur le nombre des candidats qui pourront être reçus, ce qui doit inciter tous les admissibles à préparer soigneusement l’oral pour se donner les moyens de faire de leur mieux. Ceux qui ont déjà été admissibles à des sessions antérieures devront faire attention aux nouvelles définitions des épreuves, notamment pour la leçon. La première partie reprend la synthèse exigée précédemment dans l’ancienne « épreuve en langue étrangère », mais dans un temps de passage et de préparation plus court. La seconde partie amènera les candidats à définir des objectifs qui pourraient être retenus dans une séquence pédagogique. Lorsque l’un des documents proposés pour la leçon sera une vidéo, les candidats pourront le consulter sur un MP4 pendant tout leur temps de préparation.
Le dossier proposé par le jury pour la première partie de la seconde épreuve (« épreuve sur dossier ») comportera un document audio, afin que soit mobilisée la capacité des candidats à comprendre la langue orale, qui est si importante pour l’apprentissage de l’anglais.
Comme la nouvelle maquette ne limite plus à 1/3 de la note la part accordée à l’évaluation de la langue orale proprement dite, le jury a élaboré une grille d’évaluation associant pertinence du contenu et qualité de la langue orale. Cette grille sera utilisée dans les deux épreuves. Elle évitera que des notes élevées soient attribuées aux candidats qui feraient des analyses pertinentes sans maîtriser correctement l’anglais comme à ceux qui présenteraient dans un excellent anglais une réflexion superficielle. Au total, le jury s’efforcera de conjuguer au mieux les nécessités du recrutement et l’indispensable exigence de qualité.

F. Monnanteuil

Président du jury du CAPES externe d’anglais










Toutes les rubriques
Prises de position SAES Prises de position GALET (Groupement des associations de langues et d’études étrangères) Concours Annales : sujets des concours Agrégation interne Profession / CNU 11ème CNU Motions et prises de position de la 11e section du CNU Parutions Fonds SAES Parutions 2015 Congrès & colloques Colloques et journées d’études sur le programme des concours Annonces Colloques et journées d’études sur le programme des concours 2016 Bilans et études sur les sessions du CNU. Sites et composition du CNU. Messagerie de la SAES Colloques A propos de la SAES P.V. des Assemblées Générales de la SAES Commission Formations de la SAES Commission Formations Relations internationales ENA Archives Jardin du souvenir Promotions Bilans, interventions des présidents de jurys et informations diverses concernant les concours Programmes des concours Agrégation et CAPES CAPES Recherche Commission de la Recherche de la SAES CNU-Profession Bureau Masters/concours Congrès annuel de la SAES Archives Journées d’automne de la SAES Archives Qualifications Enseigement secondaire Capes externe Bibliographies des concours Agrégation Agrégation externe Colloques et Journées d’études sur les programmes de concours 2015 Enregistrements Bulletin Archives des bulletins 2011-2014 Annonces colloques et journées d’études sur les programmes des concours Parutions 2014 Bourses & Prix Bourses Archives Angles Revues & Documentation Dossier MOOC et Open Access Sections SAES, correspondants et comité des délégués AERES-CDHSS Archives : palmarès bourses de thèse Prix Prix de la recherche SAES/AFEA Adhésion Journées d’automne de la SAES LMD / Licence / Textes ESR Archives Bibliographies Agrégation Débats, docs antérieurs à 2009 Recherche : états des lieux sur l’Anglistique et recommandations de la SAES Lettres et contributions de la SAES et/ou du GALET (Groupement des Langues) sur la recherche Open Access et diffusion électronique Formations Licence Textes officiels Masters / Concours ; pages du site du MEN Programmes de l’agrégation externe : archives Rapports de jury de concours Archives des bulletins 2008-2010 Colloques : archives 2001 à 2013 Angles : Revue de la SAES Parutions 2013 Informations Parutions 2012 Parutions 2011 Parutions 2010 Parutions 2002 à 2008
Mobile
La version mobile de ce site permet de consulter sur un smartphone les informations de dernière minute et les documents récemment mis en ligne. Ajoutez l'adresse [http://ll.univ-poitiers.fr/saesfrance/spip.php-page-mobile] aux favoris du navigateur de votre terminal nomade pour un accès rapide à Saesfrance.org Mobile.
Saesfrance.org V2 - Réalisation : Olivier Chaulet | La SAES est membre de ESSE |
. . : : Copyright 2014 © Société des Anglicistes de l'Enseignement Supérieur : : . .

Mise à Jour : jeudi 25 février 2016
Haut de page